Les lectures de Fifrildi...

Les lectures de Fifrildi...

Portrait

J'ai découvert Paul Auster en 1992 au début de mes études en bibliothéconomie et documentation. En première année, nous avions un cours de littératures étrangères. Le professeur n'imposait rien, on lisait le livre ou pas au choix. Il nous avait donc conseillé de lire la Triologie new-yorkaise, mais en allant l'acheter à la librairie je suis tombée sur L'invention de la solitude et ce fut une véritable révélation. Pour la première fois de ma vie, je pouvais mettre des mots sur ce qui se passait en moi.

 

Après j'ai lu (et aimé) systématiquement tous ses livres. Ok, ok, je l'avoue, je n'ai pas aimé tous ses livres. J'ai toujours été totalement hermétique à la Triologie new-yorkaise.

 

J'ai plusieurs éditions de L'invention de la solitude mais c'est dans celle des éditions du Livre de Poche que figure l'autographe du maître :-)

 

solitude.gif

 

Je l'ai rencontré le 18 juin 2008 lors de sa venue à Bruxelles pour la sortie du film La vie intérieure de Martin Frost.

 

J'ai vu le film, j'ai assisté à son interview et puis j'ai fait la file pendant 2 heures pour 2 minutes de conversation avec lui et son épouse Siri Hustvedt. Je me souviens de ce que je lui ai dit, un truc du genre que ce livre que j'avais apporté pour une dédicace était le premier que j'avais lu et en dépit de tous les autres restait mon favori. Il m'a répondu que cela tombait bien car c'était le premier qu'il avait écrit. Siri Hustvedt a dit quelque chose à propos dudit livre, son avis à elle.

 

Je suis repartie des étoiles plein des yeux et le coeur. J'ai partagé ce moment unique avec mon compagnon Jean-Michel (décédé en 2012). Cela reste un des plus beaux jours de ma vie.

 

94c5526470c39dc27b597effd229b980.jpg

03.02.1947 - 

 

  • Repères biographiques 

 

 

 

  • Articles sur l'auteur et son oeuvre 


30/04/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres