Les lectures de Fifrildi...

Les lectures de Fifrildi...

Fatum (The Dancer from Atlantis)

J'ai trouvé la couverture de ce livre bien moche. Je me suis donc demandée à quoi ressemblait celle de la version originale...

 

410bt1n2JWL._SX332_BO1204203200_.jpg9345.jpg

 

 

C'est le genre de couverture qui vous donne envie de passer votre chemin. Avec le temps, j'ai appris à m'en méfier.

Il s'agit donc d'une belle découverte.

 

Critique sur Babelio :

 

"Je me promène régulièrement sur ebay à la recherche de livres qui sont épuisés (et qui ne sont plus réédités). C'est ainsi que j'ai découvert ce livre de Poul Anderson, Fatum (The Dancer from Atlantis). La couverture fait un peu peur mais c'était l'époque des couvertures rebutantes. 


Quatre personnages : Duncan un Américain du 20ème siècle, Oleg un Russe de l'époque de Yaroslav le sage (11ème siècle), Uldin un Hun (4ème siècle ?) et Erissa une Minoenne (+/- 1400 avant J.-C.) se retrouvent soudain en Égypte transportés par une machine à voyager dans le temps. L'auteur ne nous prend pas pour des idiots : il ne nous fait pas croire que ces 4 personnes vont réussir à communiquer dans la même langue. Il a donc inventé le mentatór. Comme ils se trouvent plus proches de l'époque d'Erissa (elle n'a fait qu'un bond de 24 ans en arrière) ils vont tous apprendre sa langue. 

On devine très vite qu les évènements se sont déjà produits : Erissa reconnaît Duncan. Ils se sont rencontrés dans son passé (à elle) mais bien sûr son futur à lui. J'aime beaucoup le concept qui me fait toujours penser à Emmett Brown (dans Retour vers le futur 3) qui trouve très cool d'avoir un avenir dans le passé. 

Ce qui m'a surtout plu c'est l'idée d'assister aux événements qui ont créé les mythes et les légendes et de se rendre compte que cela n'a rien à avoir avec la réalité. 

Ce qui m'a troublé c'est de n'être pas certaine de l'époque… car le mythe de l'Atlantide (Platon) situe l'engloutissement de cette civilisation à 9600 ans avant J.-.C. À un moment donné Duncan dit : « j'ai remonté deux douzièmes de vingt-six mille années. » Mais bon c'est de la SF pas un roman historique. 

Bref, j'ai passé un bon moment de lecture."

 

 

 

Extrait : 

 

 

"- Ce que vous me dites, reprit-elle d'une voix sans timbre, c'est que les dieux ordonnent que Thésée renverse l'empire de la mer?

- Non, madame. La seule chose dont je suis certain, c'est que le volcan détruira complètement Atlantide dans quelques mois, que les Crétois seront envahis, et qu'une légende dira comment un certain Thésée a tué un monstre à Cnossos. Les faits n'ont pas nécessairement un lien très ténu entre eux. L'histoire pourrait être tout à fait fausse. Je sais déjà qu'elle est fausse sur plusieurs points au moins. Il n'a pas existé qu'un seul Minotaure, qui aurait été moitié humain et moitié animal, mais simplement plusieurs taureaux de sacrifice. Les adolescents et adolescentes qui sont envoyés par Athènes ne sont pas égorgés mais au contraire bien traités. Ariane n'est pas la fille du roi. Le Labyrinthe n'est pas un dédale où serait enfermé le Minotaure, mais simplement le palais principal de votre prêtre-roi, la Maison de la Double Hache. Je pourrais vous citer d'autres exemples. Mais il faut que vous compreniez ce que je veux dire. Pourquoi la Thalassocratie ne devrait-elle pas survivre à la disparition de cette île, peut-être pendant des générations encore?"

 

 

 



27/03/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres